Les aides des organismes professionnels

L’expression « organisme professionnel » désigne diverses structures de droit privé qui proposent des programmes d’aides financières à destination des acteurs artistiques et culturels. Ces programmes sont encadrés par des règlements qui déterminent le montant des aides accordées et les conditions d’éligibilité. Il convient de se renseigner en amont sur les modalités d’obtention des financements.
On peut distinguer 3 catégories d’organismes professionnels : les sociétés civiles, les fonds de soutien et les centres nationaux.

Les Sociétés Civiles
Les Sociétés Civiles sont des sociétés de perception et de répartition des droits (auteurs, artistes-interprètes) qui reversent une partie des sommes collectées sous la forme de dispositifs d’aides : ce sont des programmes de soutien à la création, à la diffusion et à la formation.
SACEM | Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique : elle dispose de 45 programmes d’aides, répartis entre 5 domaines d’intervention : musiques actuelles ; musique contemporaine ; cinéma, audiovisuel et musique à l’image ; humour ; jeune public.
SPEDIDAM | Société de Perception et de Distribution des Droits des Artistes-interprètes : Il existe actuellement huit dispositifs : BO dramatique et chorégraphique, spectacle dramatique/chorégraphique/cirque, festival, spectacle musical, déplacement à l’international, école, EPK – kit électronique de presse, musique de film.
- ADAMI | société civile pour l'Administration des Droits des Artistes et Musiciens Interprètes : Elle dispose d’un éventail d’aides, déclinées en quatre axes : audiovisuel, enregistrement, spectacle vivant, formation.


Les Centres Nationaux
Les Centres Nationaux sont des structures ressources, spécialisés dans une ou plusieurs disciplines artistiques (musiques, théâtre, cirque, arts de la rue, danse), effectuant des missions d’information et de conseil auprès des acteurs artistiques et culturels. Cette mission ressource est complétée par une politique d’aides financières.
Centre National de la chanson, des Variétés et du jazz : le CNV est un organisme professionnel de soutien au secteur des musiques actuelles et de la variété. Il est alimenté par la perception de la taxe fiscale, qui est prélevée sur les spectacles de variétés et les concerts de musiques actuelles. 65% des sommes perçues sont redistribuées via le droit de tirage (il est nécessaire pour cela d’être affilié au CNV), les 35% restants le sont par un programme d’aides décliné en plusieurs volets : comptes entrepreneurs et économie des entreprises, festivals, structuration et développement professionnel, productions, aménagement et équipement des salles de spectacles, activité des salles de spectacles, résidences. Le CNV dispose enfin d’un dispositif d’avances de trésorerie.

 

Les Fonds de soutien
Les Fonds de soutien sont des entités mises en place par les sociétés civiles agissant dans le secteur musical, dans le but d’accroitre le soutien aux acteurs de la filière. Les fonds sont alimentés par une partie des sommes perçues par les sociétés civiles, et complétés par des apports du Ministère de la Culture et de la Communication.
- Fonds pour la Création Musicale : le FCM a pour objectif de favoriser la création et la diffusion des musiques d’aujourd’hui quel que soit le genre, d’encourager l’émergence des jeunes talents, d’accompagner la prise de risque. La politique d’aide du FCM se décline en sept dispositifs : disques, musique en images, spectacle vivant France, festival France « Musique », éditions, promotion/développement & insertion professionnelle scénique, intérêt général.
- Musique Nouvelle en Liberté : l'association Musique Nouvelle en Liberté a pour mission d'élargir l'audience de la musique contemporaine. Son activité principale consiste à soutenir les « concerts mixtes » qui mélangent répertoire classique et création contemporaine. Musique Nouvelle en Liberté dispose d’un fonds d'incitation qui apporte des aides financières aux orchestres, aux ensembles instrumentaux et vocaux, aux structures de musique de chambre, et aux festivals généralistes.

Posté le 16/02/17