9 février 2017 | Journée d'info : la mutualisation dans le spectacle vivant, pratiques de partage et sens communs

Besançon - le Scènacle (25)

Le lab organise une journée d’informations et d’échanges sur les enjeux de mutualisation dans le spectacle vivant :

"Mutualiser dans le spectacle-vivant ?
Quoi ? Pourquoi ? Et surtout : Comment !
Quelques exemples pour mieux partager des moyens et des services en réseau. Puis, point d’étape et d’analyse du secteur en Bourgogne Franche-Comté pour entreprendre la mise en commun de compétences et d’emplois."

La journée abordera plusieurs thématiques, notamment :
- retours sur des initiatives existantes et des outils partagés conçus pour les acteurs du spectacle-vivant en région : échange du matériel, de biens, de services, et faciliter les dynamiques de réseaux.
- contextualisation et point d’étape sur cette notion de « Mutualisation » : quelles autres propositions et quels questionnements actuels dans les réseaux professionnels en France et en Europe ?  
- analyse et conseils sur la façon d’entreprendre le regroupement d’emploi et le partage de postes RH.

Public : 
Artistes, collectifs, compagnies, coopératives, réseaux et organismes culturels, groupement d’employeurs.

Modalités de travail : 
Présentation d’outils, session d’information générale sur la thématique de la mutualisation d’emploi, temps d’échanges collectifs.

Lieu : 
La journée se déroulera au Scènacle à Besançon (25). 

Rencontre limitée à 40 places. Inscription préalable obligatoire. 

- Formulaire d'inscription en ligne. Attention !! Inscriptions possibles jusqu'au 3 février 2017
- Frais de restauration à la charge des participants. 

Déroulé

Pour le monde du spectacle-vivant, cette systémique n’est pas nouvelle bien que le terme « mutualisation » y demeure une expression plutôt récente. Des initiatives innovantes sont intéressantes à explorer quand d’autres problématiques restent épineuses. Cette journée proposera donc :
- de rappeler des éléments de contexte et quelques jalons historiques sur ces enjeux de mutualisation dans le secteur artistique et culturel
- de présenter une série d’exemples concrets, d’outils mutualisés conçus pour et/ou par les acteurs du spectacle-vivant en Bourgogne-Franche-Comté
- d’analyser les enjeux plus spécifiques de la mutualisation d’emploi dans le spectacle-vivant et de creuser les pistes de travail en cours ou à mener en région.

10h00 : accueil participants - café

10h30 : mot de bienvenu

11h15 : échanger des biens et services et faciliter les dynamiques de réseaux professionnels dans le spectacle-vivant : exemples d’outils mutualisés en Bourgogne - Franche-Comté par Julie Thozet, chargée de l’information et de la communication – le lab

- Artswap : lancée le 26 novembre 2015,  cette plateforme de mutualisation permet  d’échanger gratuitement du matériel, des biens et des services pour le secteur culturel. Cette initiative a été portée par le lab suite à un constat des acteurs artistiques et culturels bourguignons d’un manque de connaissances et de canal d’échanges entre professionnels. 

-Collec’diff : à l’initiative d’un groupe de chargés de diffusion de la région Bourgogne – Franche-Comté, accompagné par le lab dans sa démarche et ses réflexions, Collec’Diff prend la forme d’un fichier mutualisé de contacts des programmateurs des structures de diffusion du territoire régional avec une plateforme d’accueil et de mise en lien entre acteur via internet.

12h-13h30 : pause repas

13h30 – 15h30 : Partage de compétences, de ressources humaines et consolider des emplois via des regroupements : quelles formes de mutualisations sont possibles, quels sont les pré-requis et comment avancer ?  Analyse et conseils de Carole Le Rendu-Lizée

Faire face à la combinaison : financements publics qui se raréfient et multiplication des acteurs et des projets nécessite de (ré)inventer des modalités d’organisation alliant souplesse et efficacité. La recherche de mutualisation d’emplois entre acteurs, et de groupement d’employeur très développé dans certain secteur comme le sport, séduisent aujourd’hui le secteur culturel et sont désormais expérimentés dans plusieurs territoires. Ces formes de mutualisation sont-elles adéquates et quelles évaluations en retirent les acteurs ? Quels accompagnements ou étapes sont à prendre en compte dans ce genre de démarches ? Tous les postes sont-ils « mutualisables » ? Quels sont les points de vigilance et les appuis à retenir ?

15h45 – 16h45 : ateliers / échanges en collectifs 

17h : clôture

Posté le 22/12/16