Retour sur un travail exceptionnel | Formation "Théâtre au présent" 2014 - Maison Jacques Copeau

Formation professionnelle "Théâtre au Présent" à la Maison Jacques Copeau
Comment l'affaire Bettencourt devient un objet théâtral - du 14 avril au 2 mai 2014

Ils sont 17, ils viennent de toute la France, certains ont déjà une belle carrière, d’autres sortent des grandes écoles de théâtre et débutent. Ils sont tous venus, à la Maison Jacques Copeau à Pernand-Vergelesses du 14 avril au 2 mai pour participer à la formation Théâtre au présent : Comment l'affaire Bettencourt devient un objet théâtral.


Ils sont venus, à la Maison Jacques Copeau à Pernand-Vergelesses, lieu de mémoire, lieu de notre modernité théâtrale et berceau d’une certaine idée de la décentralisation, pour travailler pendant un mois sur la dernière pièce de Michel Vinaver intitulée : Bettencourt Boulevard ou une histoire de France.


Michel Vinaver, certains le connaissent et le suivent depuis longtemps, d’autres le découvrent avec le caractère contemporain de la pièce, car nous sommes au cœur de l’actualité. Le temps présent son théâtre en est habité. Des Coréens, crée en 1957 à la comédie de St Etienne dirigée par Jean Dasté, autre filiation avec la Maison Copeau, en passant par 11 septembre 2001, écrite dans les jours qui ont suivi l’attentat, ses pièces sont souvent immergées dans la vie de tous les jours. Elle se nourrissent tout autant de la mythologie, des grands récits fondateurs, voire de l’histoire du théâtre, pour devenir des histoires de tous les temps.


Pour encadrer, ce grand stage de réalisation, dans la grande tradition des stages d’éducation populaire, une équipe de 10 personnes avec Jean-Louis Hourdin comme chef de troupe, Ivan Grinberg comme dramaturge, mais aussi : une scénographe, une costumière, une musicienne, une chorégraphe, un éclairagiste qui n’ont qu’un seul but et un véritable défi : contribuer à faire exister le texte en un délai aussi court et ce qui est absolument nécessaire pour le théâtre, le présenter au public. C’est une véritable gageure mais cette prise de risque est partie intégrante du stage, elle en est même le moteur.


Alors, comme les Copiaux du début du siècle dernier, l’idée est venue, avec la complicité de l’équipe de l’ÉCLA de sortir du cocon de la Maison Copeau et de venir présenter ce travail de fin de stage à St Vallier, vendredi 9 mai à 20h.


Ils seront donc 17 sur le plateau à interpréter devant vous, vendredi 9 mai à 20h des personnages qui s’appellent : Liliane et Françoise Bettencourt, François-Marie Banier, Nicolas Sarkozy, Eric Woerth... ou une certaine histoire de France.

Posté le 02/05/14